Une nouvelle matière fait son apparition dans les ateliers Viquel : Le PVC. Un engouement immédiat se créé pour les sacs à main en vernis noir ou en imitation crocodile. Georges Viquel décide d’étendre la fabrication des produits en PVC à la petite maroquinerie : étuis à peigne, porte-monnaie, capuches de pluie… À la demande de Monoprix, précurseur de la grande distribution, la société se lance dans la réalisation d’articles scolaires en matière plastique souple. L’entreprise Viquel devient le premier fabricant de protège-cahiers et de rouleaux couvre-livres en PVC. Puis arrivent les collections de classeurs et de trousses.

dix-sept + 8 =

Catégories